03 janvier 2016

La devenue mythique et recherchée Lip Brevet Blancpain

Un petit focus sur ma Lip brevet Blancpain mouvement LIP R23 C...

 

  • Montre de plongée de taille médium produite par les ateliers LIP avec les brevets de construction de la maison Blancpain.Taille et caractéristiques identiques à la mythique Fifty Fathoms que distribuait Lip à l’époque.

  • Cadran noir avec de larges index flèche luminova et aiguilles squelette luminescentes, lunette directionnelle en époxy avec la graduation des paliers.

  • Boîtier en acier à anses corne et fond vissé (signé du célèbre logo LIP et numéroté) et bracelet Tropic en caoutchouc.

  • Mouvement : Calibre mécanique remontage manuel signé LIP / R23 C avec cache poussière et baque de serrage. Diam. : +-35 mm

Les brevets Blancpain consistaient en :

- La lunette à système de blocage, impossible de la faire tourner malencontreusement.

- Le fond de la montre, il s'ouvre en deux parties grâce à la bague vissée à six encoches qui s'appuie sur un joint torique encastré au boîtier, écrasé par pression pour assurer une éthanchéité maximum et le mouvement est protégé par un cache-poussière

- La lunette baquélite sur acier est très contrasté et le cadran est très lisible.

Anecdotes :

Au début des années 50, lorsque Robert Maloubier et Claude Riffaut se sont présentés chez Lip pour proposer leur concept de la montre de plongée, les dirigeants de Lip ont refusé ce projet qui aboutira sous la forme de Fifty Fathoms...

Malgré tout, un accord signé en 1954 autorise ainsi Lip à commercialiser via ses 2 000 points de vente les montres Blancpain.

Il sera mis un terme à cet accord de distribution en 1957, époque à laquelle Fred Lip travaille au lancement de la gamme Lip Nautic, des montres destinées à des sports aquatiques tels que la voile ou le ski nautique.

Lip brevet blancpain whristshot

Lip brevet blancpain R23 c

Lip brevet blancpain

Lip brevet blancpain fond

 

 


Joyeuse Année 2016, pour bien commencer l'année une Omega Seamaster 60

Joyeuse Année 2016 et pourquoi pas  commencer l'année par quelques montres mais des belles...

Comme cette Omega Seamaster 60 :

  • Elle a gardé son verre d'origine, un Hersalite siglé Omega avec sa loupe ce qui n'est pas courant !
  • Cette rare Omega Seamaster 60 de 1969 référence 166.062 est dans dans son état d'origine sans rayure sur le fond.
  • Cette plongeuse a été produite uniquement deux annnées avec ou sans "Seamaster 60" sur le cadran, mais précisé sur le fond vissé.
  • Mouvement automatique Omega 565 à date rapide et couronne surdimensionnée vissée et lunette bleue en bakelite sur acier cranté.
  • Diamètre 37mm sans couronne, bracelet Omega d'origine.

 Seamaster 60

DSC_0128

Posté par montresanciennes à 20:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

15 octobre 2015

Lip nautic Ski et Omega Speedmaster

 

Il y a quelques temps que je n'avais pas publié... mais j'ai appris qu'une "Handballeuse" du NLAH, -18 nationale, Margo S., était passionnée de montres et se dirigeait vers une formation aux métiers de l'horlogerie,

...donc je dédie cet article à Margo  S.

 

Quels seraient les points communs de ces deux montres ?

Toutes les deux m'ont été vendues par deux brocanteurs différents, comme montres avec défauts !

La première, une Lip Nautic ski et sa trotteuse lolipop, une des premières générations, vendue comme ne fonctionnant pas !

Pour ceux et celles qui connaissent cette montre de plongée electro-mécanique de chez Lip, la couronne du bas, si tirée ou non poussée à fond, arrête le fonctionnement de la montre. Ce mode est appellé le mode "Hacking", permettant de la caler avec justesse, lorsque on enfonce la couronne elle démarre à la seconde près !

lip Nautic R184

lip nautic ski

La seconde, une speedmaster 3510 de 1998, avec un bracelet trop court (avec un peu de patience, j'ai trouvé 2 mailllons d'origine) et surtout, comme toute montre automatique si non portée régulièrement, il faut la remonter pour lui donner de l'avance !

Ce monsieur la remontait regulièrement pensant que la fonction automatique ne fonctionnait pas !
Ces deux vendeurs auraient été des particuliers et non des pros, je n'aurai pas négocié les prix très à la baisse mais à la hausse !

omega speedmaster auto

omega speedmaster

 

Posté par montresanciennes à 20:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

05 juillet 2015

Breitling Sprint 2010 cadran butterfly circa 1967

Voici un chronographe Breitling peu courant :

Le chronographe Breitling Sprint 2010 butterfly' dial boitier acier, semble avoir été peu porté.

Cette Sprint 2010 à un numéro de boitier entre 1122810-1204581 donc circa 1967.

 

 

breitling sprint 2010 butterfly dial

P1020595

breitling sprint 2010 butterfly 1967

Jaeger Lecoultre Memovox E 872 calibre 916 Speed Beat - Cushion shaped

Voici une nouvelle Memovox automatique de Jaeger Lecoultre, nommée "Speed Beat Cushion Shaped memovox"

Cette Memovox est boudée injustement par certains.

Pourtant :

1- Cette memovox à un mouvement automatique Jaeger Lecoultre calibre 916 référence E872

Elle fut produite qu'entre 1970 et 1974 et ce à uniquement 3543 exemplaires c'est à dire peu ;) reférence Zaf Basha.

Pour exemple un calibre Omega 30T2 fut produit à plus de 3 000 000 d'exemplaires.

 

2- Le calibre 916 commercialisé en 1969 fut le premier mouvement automatique à masselotte rotation à 360 ° et à fonction "alarm".

La masse oscillante était portée sur roulement à billes et simplement pour cette pièce, Jaeger Lecoultre déposa deux brevets (523,527).

 

JLC memovox ref E872 cal 916

JLC memovox E872 cal 916

JLC memovox E872 cal 916 back

3- Le mouvement s'anime à 28000 oscillations par minute, donc beaucoup plus précise que les précédentes memovox dont la fréquence était de 18000.

4- Memovox à date similiaire en apparence aux 825, à l'exception de la fonction date rapide avec changement de la date en passant minuit, retour vers 11h puis à nouveau minuit. Evidemment ne pas tester sur votre memovox si ce n'est pas une 916 !

 

Bientôt je vous présente une nouvelle Memovox,  une memovox automatique calibre aussi 916 Speedbeat, mais boitier mono-bloc 37mm Circa 1969, ref boitier 112xxxx !


27 avril 2015

Pour Florian qui vient d'avoir 20 ans... Bon anniversaire

Pour Florian qui vient d'avoir 20 ans...

Il hésite entre un chronographe vintage Pierce 37mm qui tient très bien l'heure ou un chronographe Tissot Tradition 42mm Quartz.

Que choisiriez vous ?

Il a finalement choisi ... la montre à quartz, car il pense que cela va le lasser de remonter une montre !!
Qu'est ce qu' il dira lors d'un entretien d'embauche... ?

Pierce calibre 134 ?

 

P1020415

P1020416

Tissot  quartz ?

T0636171603700_mainimage_productDetail_1

Posté par montresanciennes à 20:22 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 février 2015

Spaceman audacieuse version homme et femme

Les Spaceman "Audacieuse"

Après avoir visionné le film "2001 Odyssée de l'espase", un designer et architecte né en 1930,  André Lemarquand remarqua que les personnages ne portaient pas de montres !

Il eu donc envie d'imaginer quelles montres ils auraient pû porter.

Pourquoi pas une montre au boitier en forme de casque de cosmonanute et au bracelet typé 70 mais dont la matière Corfam au fil du temps n'a pas tenue. En tout cas moins bien que celui en cuir laqué des versions "Audacieuse"  !

En 1974, en tant que designer pour Catena, il déclina cette "Spaceman" en "Spaceman Audacieuse" avec un succès commercial important.

Je vous présente ici mes 2 seules pièces dont une rarissime, en version Oranus pour femme ou junior : boitier carré de 32 mm au lieu des 38mm.

Sa forme carrée lui donne de la présence au poignet.

P1020385

29 spaceman

43 spaceman 2

Posté par montresanciennes à 14:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

30 novembre 2014

Chronographe LIP Geneve 3 compteurs venus 178

 

Comment cela, je ne suis pas cool ?

A Rocollection il a fallu me battre, inventer des excuses,  pour ne pas échanger ou vendre cette LIP Geneve venus 178 !!!

 

Mais il est vrai qu'elle a un certain charme cette LIP, intemporelle et pourtant des années 60.

Epoque de l'étroite collaboration entre LIP et Breitling, cette LIP à tout d'une Breitling ou est-ce l'inverse ?

- Ce chrono possède un cadran noir, compteurs blancs, index et aiguilles luminescents et un mouvement (le fameux Venus 178) identiques à la Breitling Copilot. La boite est par contre différente puisque monobloc et sans lunette tournante :

- Boîtier monobloc,  à emboîtage par le dessus, tout acier inox de 39 mm hors couronne gravé du célèbre logo de la ville de Besançon produit par les ateliers Lip Genève

 

Bref que du beau ...

lip geneve venus 178

lip geneve venus 178 fond

 

Posté par montresanciennes à 12:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Omega 1953 British Royal Air Force Omega Antimagnetic Chronometer

 

Que dire de cette Omega 1953 de la British Royal Air Force, appellée aussi OMEGA 1953 Fat Arrow ?

D'abord que cette trouvaille est rare, de part le nombre d'exemplaires, 5900, son état de conservation et complète (joint fil de plomb, calotte fer doux

- cette Omega n'a été produite qu'une seule année 1953

- modèle "fat arrow" , c.a.d  la série des cadrans refaits au tritium ont la 'broad arrow' épaisse (fat arrow), le T dans un cercle et pas le swiss made

- boite de 37 mm cadran de 1 mm + joint en plomb + calotte en fer doux sur le fond qui la rend insensible aux champs magnétiques (comme la railmaster en 1957)

- reference no. 2777-1

- mouvement 30 SC T3 283, avec réglage spécial dans quatre positions

- spécifications chronomètre

- anses fixes avec nato sable

omega fat arrow 53

omega fat arrow 53 back

 

 

02 novembre 2014

Montre S.F.L Société Française Longines or 18k

Un petit post sur une montre extra-plate de 4.5 mm en 18 Karats.

Une S.F.L. ( Société Française Longines) :

Montre difficile à trouver dans un état peu portée, de plus en or massif 18k, siglée de la Société Française Longines.
SFL : Société enregistrée en 1935 au 57 boulevard Haussman Paris.
Activité : Chronometer and Watches.

Pourtant dans "History of Longines" by André Francillion,  http://www.watkinsr.id.au/Francillon.pdf
page 66, A.Francillion évoque que ce serait en 1933 que S.F.L. fut établie à Paris pour développer le marché du Brésil et de l'Uruguay.
Page 68, il est précisé que S.F.L. déménagea avenue de l'opera et fut gérée par Gustave Lung.

S.F.L. distribua uniquement des montres estampillées Longines ou SFL.

SFL

sfl 5mm

SFLlogo_zps3f7e7697

Posté par montresanciennes à 17:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]